Vilnius EuroBo : une formidable aventure européenne !


Présentation Powerpoint slideshow du projet européen 2017 "Cities in their way".
86 diapositives
1 fichier projet (1-49) avec pratiques pédagogiques et ressources commentées.
Atlas de la ville européenne-Espaces de ville.
1 fichier voyage (50-87) avec planning d’activités et informations.
Cahiers européens et synthèse du projet-Textes traduits par Fausta Orvidayté et corrigés par Laima Laurinavičiūtė, professeure de lituanien.
Le projet européen a été mis en ligne sur le site du lycée Zirmunai-Vilnius EuroBo.

Témoignage

"Un vrai projet se fonde sur le partage de constats et d’objectifs.
L’idée de départ était d’enseigner la géographie différemment, d’ouvrir l’enseignement plus concrètement sur la Lituanie, la France et l’Europe.
Le plaisir de se lancer un défi aussi.Monter un projet européen au collège ?
Intéressant probablement, mais sûrement très compliqué.
Trop compliqué.Il n’est jamais facile d’élaborer un projet à distance.
La perspective de travailler autour de thèmes communs (la ville, la culture et le patrimoine, les idées, les pensées et les valeurs européens...), d’aboutir à des productions concrètes (3 projets en 4 ans et 2 prix éducatifs) et de pouvoir échanger avec des partenaires physiquement réels a été très motivante et très enrichissante.
Nous avons travaillé et échangé de manière différente, appris beaucoup de choses.
On a redécouvert Bordeaux et Vilnius dans leurs réalités géographiques, historiques et culturelles.
On a trouvé très intéressant de lire les textes rédigés par nos élèves sur les thèmes proposés dans le projet.
Les parcours géographiques et culturels réalisés lors de sorties à Bordeaux et à Vilnius ont été très porteurs.
Les élèves ont toujours été associés au choix dans la logique du projet même si nous avons été été sollicités pour apporter notre contribution à la rédaction finale des rapports de présentation ainsi qu’à la diffusion et la mise en valeur des productions des élèves (site Internet, courriels, kit-projets, clips, diaporamas, Powerpoint, livrets pédagogiques, concours). Il était très important de rendre visible le projet européen et de montrer que les actions réalisées concrétisent les objectifs des projets de nos deux établissements dans leur volonté de s’ouvrir à l’Europe.
Le label européen des langues obtenu en 2014 à Kaunas pour le projet Vilko et le prix Hippocrène de l’éducation à l’Europe reçu au Parlement de Strasbourg en 2016 ont valorisé et dynamisé notre travail.
Nous avons pu aussi nous engager dans des projets plus ambitieux.
Le travail de rédaction du projet a été lourd (900 pages en 4 ans) mais il a permis d’avancer plus confortablement et généré moins d’interrogations.
Les idées très intéressantes sont venues très vite.
Le projet ne s’est jamais essoufflé, ce qui est toujours le risque sur la durée.
Il a parfois fallu s’adapter mais nous avons toujours travaillé dans le même sens, en fonction de nos contraintes, de nos habitudes et du rythme de chacun !
Les contacts avec le service des relations européennes et internationales du rectorat de Bordeaux (DAREIC), les ambassades et les consulats, l’AEDE, le CIDEM, la fondation Hippocrène et les maisons de l’Europe de Bordeaux et d’Agen, l’Institut français de Vilnius ainsi que les autres partenaires de projet ont été déterminants dans l’amorçage et le déroulé de nos travaux de conception et de réalisation. Nous avons toujours trouvé de bons relais et de bons indicateurs.
Pour travailler et valoriser aussi la formation de nos jeunes élèves, petits citoyens, de leur éducation à un comportement autonome et responsable dans le cadre du projet européen (correspondance, rencontre de projet et partage de la vie d’une famille lituanienne à Vilnius, immersion dans une autre culture, questions sur leurs propres repères culturels....).
Le projet a aussi été conçu pour qu’ils se montrent meilleurs en célébrant leurs différences : une partie de l’échange est dirigée vers l’éloge de cette différence dans notre Europe contemporaine et dans celle de demain.
Pour favoriser une expression libre et spontanée et générer un véritable intérêt partagé, le travail et les échanges se sont faits en français (le coordonnateur du projet est le collège de Castillonnès). Les élèves ont préféré.Ils ont parfois échangé en anglais mais plus rarement.
C’est une des conditions qui explique la réussite du projet depuis 4 ans.
Aux effets bénéfiques pour nos élèves, s’ajoute pour nous enseignants, la satisfaction de pouvoir échanger et mutualiser nos idées, nos pratiques, nos méthodes pédagogiques, nos ressources et nos documents.
De s’adapter à un travail collectif.
Le voyage à Vilnius est donc le résultat d’un investissement et d’un engagement forts au service du projet et de l’éducation citoyenne de nos élèves.
Un vrai travail d’équipe.
Les jeunes y ont pris leur part.
C’est dans ce cadre d’échanges que nous allons nous rencontrer à Vilnius.
Un enrichissement à la fois humain, linguistique et culturel !
La rencontre dans la capitale lituanienne permettra de développer chez nos élèves une identité européenne, fondée sur une histoire, des valeurs et une culture commune. Elle encouragera le sentiment d’adhésion au projet européen, d’appartenance à une communauté de destin au-delà des frontières nationales. Elle contribuera à renforcer la tolérance et la compréhension entre jeunes européens, dans le respect des différences linguistiques et culturelles.
Lors de ce séjour de 5 jours, les 40 élèves vivront une expérience commune dans une ambiance européenne et internationale. Ils utiliseront en situation réelle leurs acquis linguistiques, et réaliseront à quel point il est important de pouvoir partager leur histoire et leur culture. Ils s’ouvriront au monde.
Le projet est magnifique........le voyage est magnifique !
L’Europe est un marqueur et notre projet est une vraie chance.
Une expérience passionnante qui vise aussi à s’inscrire dans la continuité.... !"

Marija Zarembiene et Bruno Philippe


Documents joints

Powerpoint - 4.5 Mo
Powerpoint slideshow - 4.5 Mo

Commentaires