Une participation exemplaire des collégiens à la cérémonie du 11 novembre


Les élèves du collège Jean Boucheron qui participent au projet mémoriel Normandie 2018 ont été directement associés à la cérémonie officielle du 11 novembre organisée au monument aux morts de Castillonnès.
Une commémoration du centenaire de l’année 1917 empreinte de solennité, de respect, de recueillement, de gravité mais aussi d’espoir et de reconnaissance aux côtés du Souvenir français, des Anciens Combattants, du maire et des élus, des représentants du collège, de la Gendarmerie, des pompiers et de la police municipale, et d’une assistance nombreuse dans laquelle se côtoyaient enfants et adultes.
Les élèves de 3ème ont lu un texte sur l’histoire et les défaites militaires de la troisième année de la Grande guerre, l’arrivée des Américains et les révolutions russes, et une réflexion synthétique et problématisée de Jean Giono sur le thème de la paix (l’histoire est aussi un discours critique sur le passé) : ils ont rendu hommage aux combattants et aux victimes du conflit en déposant une gerbe au pied du monument aux morts, accompagnés par Alain Boucherès président du Souvenir français.
Un discours émouvant sur la guerre, "trop humaine et inhumaine", et la paix apprécié par Jerry Hradhuyan, président de l’UFAC et applaudi par l’assemblée.
Faire la guerre à la guerre.....
Un hommage solennel a été rendu aux soldats canadiens, anglais, italiens et américains, aux sacrifices des autres armées à Passchendaele, Vimy et Caporetto ainsi qu’aux centaines de soldats français fusillés en 1917 pour avoir participé à des mutineries.
A Georges Clémenceau.
A tous les Anciens combattants.
Une commémoration de la victoire et de la paix pour marquer aussi l’engagement des collégiens dans la vie citoyenne autour d’une histoire commune, déja partagée lors du voyage pédagogique à Verdun et sur les sites meusiens en 2016, sur les tombes de 5 soldats du canton de Castillonnès morts pour la France.
Pierre Sicaud, maire de Castillonnès, a souligné l’implication du collège dans l’éducation à l’histoire des conflits contemporains, le rôle essentiel et la construction de la mémoire pour les générations futures à travers l’étude du patrimoine civil et militaire de notre pays.
Des lieux de mémoire comme Verdun et Omaha.
Il a souligné que "commémorer n’est pas fêter mais se souvenir ensemble" et que les libertés et les démocraties restent fragiles face aux nouvelles menaces. L’avenir de la paix passe nécessairement par la mémoire.
Sa réalisation sera l’oeuvre des prochaines générations qui doivent aussi y consacrer leurs efforts et leur volonté.
*le collège de Castillonnès, le Souvenir français et l’ONACVG ont organisé la vente du Bleuet de France au profit de l’oeuvre nationale : tous les élèves du groupe de projet ont participé à la collecte avec des boîtes-tirelires dont le produit sera comptabilisé en classe la semaine prochaine et remis à l’office national des anciens combattants par Alain Boucherès.
*Le Souvenir français offrira aussi pour les élèves et les professeurs qui partiront en Normandie des places pour assister à la projection du film "Au revoir là-haut" dimanche 26 novembre à 20h30 à Ciné 4 !


Portfolio

JPEG - 241.5 ko JPEG - 255 ko JPEG - 242.5 ko JPEG - 252.8 ko JPEG - 259.5 ko JPEG - 246.5 ko

Commentaires

lundi 13 novembre 2017 à 17h42

merci à tous pour votre participation remarquée de samedi et j’espère une étroite collaboration pour une cérémonie plus étoffée pour l’année du centenaire le 11 novembre 2018.
avec toute la considération de l’UFAC et de son président
J.HRADUYAN