Ambassadeurs du monde à l’ONU !


Ambassadeurs du monde à l’ONU-article journal La Dépêche du midi du 30 mars

Au cœur de la Genève internationale

Les élèves de 3ème du collège Jean Boucheron ont participé du 19 au 22 mars à un voyage sur les droits de l’homme à Genève pour s’interroger sur les problématiques internationales d’actualité : ils ont notamment visité le Palais des Nations Unies, le siège européen de l’ONU le 19 mars, jour de la session annuelle du Conseil des droits de l’homme et du sommet international sur la démocratie. L’occasion aussi pour eux de représenter fièrement le collège de Castillonnès et l’UNESCO et de mettre en évidence les valeurs que promeut l’ONU dans le cadre de leur projet.

L’invitation de l’ONU

Les 46 collégiens ont profité de la visite guidée pour avoir un accès exclusif aux différentes salles de conférence du siège des Nations Unies et au cadre prestigieux du salon français, notamment utilisé pour les vidéoconférences entre les sièges de l’ONU à Genève et à New-York dans lequel ils ont été reçus par l’ambassadeur de France, François Rivasseau et la conseillère des droits de l’homme de la mission française, Clarisse Gérardin pendant plus d’une heure. A l’invitation de l’ONU ils leur ont présenté et remis officiellement l’atlas de projet « Places libres » en 2 volumes, lauréat du concours de l’UNESCO et prix René Cassin 2018 et lu trois textes de leur recueil sur la paix et la démocratie des places dans le monde.

« Nous vous félicitons pour votre travail et le prix obtenu à Paris. Nous sommes impressionnés par l’excellent niveau et l’intérêt de vos élèves et de votre projet. Activement engagés pour la défense des droits humains, vous avez réussi à réaliser collectivement un atlas inédit qui fait sens, vous en êtes fiers et nous aussi.. Vous pouvez et devez contribuer à un monde meilleur et porter des messages de paix et de justice. Votre projet à lui seul est un véritable programme d’engagement solidaire et citoyen autour de la liberté d’expression, de la culture du débat et du respect de la dignité humaine ! L’éducation aux droits de l’homme est importante car elle met en avant ces principes : on apprend par les droits de l’homme et la démocratie ! Tout le monde est impliqué ! Puisque nous sommes des êtres humains nous devrions tous être traités sur un pied d’égalité et avoir les mêmes chances de participer à la communauté dans laquelle nous vivons….Il vaut mieux poser les questions qui fâchent et miser sur l’intelligence collective que se laisser dicter les questions et les réponses… ! Notre société doit continuer à être plus juste, plus égalitaire, plus écologique,…...plus humaine et moins violente. Il faut trouver les remèdes appropriés. L’ONU s’y emploie chaque jour."

Le discours prononcé par l’ambassadeur de France résume à lui seul l’intérêt du projet porté par l’ONU qui a même choisi de diffuser l’action des collégiens sur le site de la Mission française et sa plate-forme éducative ! "L’atlas des collégiens y trouvera toute sa place" ajoute Clarisse Gérardin.
Yvonne Schneiter, directrice de la Fondation suisse Eduki a également assisté à l’audition des élèves à Genève et choisi d’inscrire le projet citoyen au concours européen sur la paix 2019. Au cœur de la Genève internationale, la Fondation Eduki promeut l’éducation et la sensibilisation des jeunes au travail des organisations internationales.
Cette rencontre unique a également été l’occasion d’échanger sur l’ampleur et l’évolution des relations internationales et l’action de la France dans le monde, d’expliquer les enjeux du travail diplomatique et de préciser la place importante des droits de l’homme pour la démocratie et la paix dans le monde. L’ambassadeur de France dit aussi qu’il a été touché par l’intérêt que les jeunes collégiens ont porté à la défense des droits et des valeurs démocratiques lors de la commémoration du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle. Il explique pour terminer que la Charte des Nations Unies demeure la pierre angulaire des décisions de l’organisation internationale, un instrument au service des intérêts commun de tous les peuples dans leur quête de paix, de stabilité et de bien être dans un monde en rapide mutation : il rappelle aux élèves que Genève est devenue la capitale des droits humains en 2006.

JPEG
JPEG

L’esprit de Genève

« L’implication active des élèves à travers la thématique du projet leur a permis un véritable apprentissage de la représentation citoyenne dans une dimension internationale en vivant une expérience forte et immersive au Palais des Nations, au musée de la Croix-Rouge Internationale (CICR) avec une avocate et une humanitaire bénévoles de la CRS (Bojana Veucov et Audrey Baete), à la bibliothèque de Genève et au musée Voltaire. Ils ont glané de nombreuses informations utiles qui permettront de compléter l’atlas et les cours d’EMC sur le droit humanitaire international, les conflits armés, la guerre et le droit, les libertés, la paix et la justice, la protection et le respect des personnes, l’action humanitaire, le système de sécurité collective, et de mieux comprendre les réalités de notre société contemporaine au cœur de l’actualité…Ils ont pu mesurer à quel point l’idéal onusien et la coopération internationale sont un moteur de progrès scientifiques et humains »-BP
Le travail des collégiens a également fait l’objet d’une interview et d’un article qui paraîtront dans les journaux du Dauphiné libéré et de la Tribune de Genève la semaine prochaine !
JPEG
JPEG

Un programme adapté

Les élèves et leurs professeurs ont profité d’une semaine ensoleillée pour admirer la beauté et la richesse historique et culturelle du patrimoine Genevois (Grand théâtre, cathédrale, mur des Réformés, promenade des Bastions, maison Tavel, maison de la Réforme, quartier des banques….) , la rade et son jet d’eau, les parcs et les allées de platanes le long des quais ainsi que les paysages naturels de Haute-Savoie du GéoPark du Chablais classé au patrimoine mondial de l’UNESCO avec deux guides naturalistes dans la forêt de Ripaille, des Alpes, du Jura et de la Suisse. Ils ont aussi participé lors d’une soirée au festival national du court-métrage sur les droits de l’homme à Evian (sur les thèmes de la question migratoire, des réfugiés, des discriminations et de l’identité) et rendu hommage aux victimes juives de la Seconde guerre mondiale au mémorial des Justes de Thonon-les-Bains avant de terminer leur séjour par une visite touristique de la cité thermale et un repas au collège des rives du Léman.

JPEG

Kit-clip de projet à venir

Commentaires

JPEG

Merci de ce beau moment de ce matin.
Nous allons publier un article sur le site de la mission de la France de l’ONU, et nous vous demandons si nous pouvons insérer un lien vers notre site où vos textes seront publiés.
Bonne continuation de vos visites à Genève, et félicitations pour votre travail : nous avons été impressionnés par l’excellent niveau et l’intérêt de vos élèves et de votre projet ! »

Bien cordialement

Clarisse Gérardin
Conseillère aux Droits de l’homme
Mission de la France auprès de l’Organisation des Nations unies à Genève

"Je vous félicite pour le magnifique projet de vos élèves. J’ai pris connaissance avec grand intérêt de votre initiative et du prix UNESCO et je découvre avec plaisir que vous êtes à Genève au Palais des Nations ce matin pour le présenter au Conseil des droits de l’homme. Je passerai assister à la lecture prévue à 11h45. »

Yvonne Schneiter
Directrice
Fondation Eduki-Suisse

106, route de Ferney
CH - 1202 Genève


Portfolio

PNG - 13 ko JPEG - 72.5 ko JPEG - 6.1 ko JPEG - 72.4 ko

Commentaires