Bruxelles à la maison-J3


Bruxelles Eurométropole

Mercredi 15 avril

Les élèves poursuivent aujourd’hui leur semaine de projet par la visite du Pentagone, le quartier européen de Bruxelles et un tour de ville. Ils ont rendez-vous sur la place du Luxembourg à la station Europe avec deux guides de l’Office du tourisme. Le tout dans le centre de la capitale européenne, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.
Le programme de visite a été établi avec Olivier Henry.
La Station Europe, dans l’animation de la place du Luxembourg, est la porte d’entrée vers l’Europe à Bruxelles. C’est aussi le point d’information du Parlement européen.
Son emplacement dans l’ancienne gare Bruxelles-Luxembourg en fait une passerelle naturelle entre l’histoire de l’ancien quartier Léopold et son rôle actuel en tant que demeure de la démocratie européenne.
Le parcours de l’Office du tourisme propose de découvrir l’évolution et l’activité du quartier européen dans l’histoire et le dynamisme de la ville : une "fabrique urbaine" pour une première vision d’ensemble de l’évolution de Bruxelles.

Quatre places, un point de départ

Les deux guides font remarquer aux élèves que les quatre principales places du centre-ville constituent des points de départ et d’orientation dans le quartier européen.
Le Pentagone est le coeur de Bruxelles, dont les contours forment le R20, c’est-à-dire la petite ceinture de la ville.

La petite ceinture est située sur le site de la seconde enceinte de Bruxelles, construite au XVIème siècle. Comme dans la plupart des villes européennes, ces remparts ont été remplacés par de grands boulevards à la fin du 19ème siècle.
Le vieux centre-ville, entouré d’anciens remparts et aujourd’hui entouré de la petite ceinture, est plus ou moins pentagonal ou en forme de cœur. Cela correspond à la commune de Bruxelles du 19ème siècle. C’est sa forme qui a donné son nom au centre-ville de Bruxelles.

La place du Luxembourg constitue le meilleur point de départ pour notre visite. Avec ses nombreuses petites terrasses et petits restaurants sur et aux alentours de la place, cette place de gare d’architecture néoclassique, surnommée Plux est le lieu de rencontre par excellence de tous les acteurs des institutions européennes, surtout le jeudi soir. C’est le lieu idéal pour s’imprégner du caractère international de Bruxelles !
La place Jourdan, qui a été entièrement réaménagée en 2017, est aussi un point central international et local de terrasses, de cafés et d’agréables restaurants offrant une cuisine belge et renommée.
Le rond-point Schuman offre une vue impressionnante sur deux des trois importants centres de décision de l’Union européenne. Le magnifique bâtiment Europa est bien éclairé le soir avec une vue superbe sur l’Arc de triomphe du parc du Cinquantenaire.
La place Jean Rey est le nouveau lieu branché dans le quartier UE. Des évènements gastronomiques et de nombreux commerces lui donnent un vrai souffle de vie.
La cité Berlaymont abrite la Commission européenne c’est-à-dire l’organisme chargé d’administrer l’Union européenne.
Bruxelles est aussi le siège de l’OTAN et un centre d’affaires très important.

Le Berlaymont a une forme de croix, c’est le siège de la Commission européenne et son aspect est typique des années soixante. Les quatre ailes principales asymétriques et l’énorme esplanade sous-jacente sont relativement accessibles, grâce à une ingénieuse structure porteuse qui saute immédiatement aux yeux. Le résultat : seul l’axe central est en contact avec le sol. Les différentes ailes semblent flotter au-dessus du sol. Les opinions des élèves sont partagées, mais c’est en tout cas impressionnant !

Le rond-point Schuman avoisinant n’offre pas seulement une vue sur cet important symbole de la présence européenne à Bruxelles, mais également sur le bâtiment Europa flambant neuf, siège du Conseil européen et du Conseil de l’Union européenne, situé à proximité.
Une sorte de World Trade Center dans un quartier de tours-immeubles, le "quartier Manhattan" de Bruxelles, un centre international bien intégré au paysage urbain symboles du pouvoir de la ville et du monde des affaires.
Il faut lever les yeux pour regarder les tours de plus de 25 étages.
Le quartier européen, un quartier sacrifié à l’Europe ?
Le quartier européen

Un travail de petits géographes

L’étude urbaine est intéressante en géographie car ces quatre places offrent de belles perspectives sur le quartier européen et les mobilités dans la capitale.
En rentrant au collège, les élèves feront la synthèse cartographique des espaces et de tous les lieux qu’ils ont parcourus jusqu’ici ! Les guides reprennent les éléments du parcours sur les panneaux d’information de la ville. Les élèves complètent sur leur plan détaillé et prennent des notes.
Ils répondent pour finir à un questionnaire sur la ville européenne de Bruxelles.
Le parcours proposé par l’Office du tourisme nous permet aussi de créer le nôtre.

Le quartier européen de Bruxelles

Le quartier européen de Bruxelles

Respirations urbaines

Le parcours de découverte se poursuit avec les élèves et nos guides au cœur de la vieille ville en cette fin de matinée.
Bruxelles, c’est un projet de ville pétri de culture européenne mais aussi des petits villages dans la ville, comme le quartier des artistes des Marolles, des quartiers commerçants très animés, chics et branchés avec des monuments emblématiques comme l’Ilot sacré avec la fameuse statue en bronze du Mannenken-Pis : cette effigie symbolise l’esprit d’indépendance joyeuse de Bruxelles.
Les collégiens découvrent le quartier Royal , la quartier des libertés, le quartier de la cathédrale, le mont des arts et le quartier Stalingrad. Le drapeau belge flotte au sommet du Palais royal.

Le centre-ville est un modèle d’équilibre et d’architecture entre le classicisme et les façades du XVIIème siècle, les arcades, les sculptures, les églises du XI ème siècle, l’esplanade de la Grand-Place du marché (« la plus belle place du monde » selon Victor Hugo et le «  plus riche théâtre du monde » selon Jean Cocteau), les décorations ciselées des maisons des corporations des marchands et des artisans et les bâtiments modernes du quartier européen avec ses gratte-ciel, ses hôtels de luxe et ses magasins. La Grand-Place restitue magnifiquement l’esprit du lieu.
On trouve donc dans le Pentagone, une place de commerce et une agora politique dans un décor homogène et en même temps ouvert aux nouvelles influences.

Une place aussi belle, une fois !

Un patrimoine à vivre

Ce décor urbain est ici un symbole de puissance, de pouvoir, de richesse et d’élégance.
Le nombre important de musées atteste aussi de la richesse du patrimoine urbain et de l’héritage artistique de la ville.
Les guides bruxellois nous montrent quelques éléments d’architecture remarquables dans le quartier européen.
C’est ainsi que des perles d’Art nouveau et d’Art Déco peuvent être admirées sur les squares, la maison Saint-Cyr en étant l’exemple le plus visible. À proximité du square de Mérode, les élèves découvrent également la maison Cauchie et aboutissent, un peu plus loin, aux gigantesques bâtiments du parc du Cinquantenaire, érigés par Léopold II à l’occasion du cinquantenaire de l’État belge. Le parc Léopold, enfin, héberge un patrimoine architectural unique, comprenant notamment la magnifique bibliothèque Solvay et le bâtiment Eastman, qui accueille le Musée de l’Histoire européenne.
N’oublions pas enfin, le Berlaymont, le bâtiment Europa et le Résidence Palace, tout en Art Déco présentés dans la première partie du parcours.
Au cœur de la ville, l’hôtel de ville, qui date du XVème siècle est un des plus beaux monuments d’Europe. Il est dominé par la statue de Saint-Michel qui trône au sommet de sa flèche.
Tous ces atouts facilitent le travail de communication de l’Office du tourisme qui donne les clefs de lecture aux élèves pour comprendre l’organisation et les transformations urbaines. En s’intéressant à tous les détails.
Les témoignages en façade sont nombreux et le centre souligne les tracés médiévaux.
Le Pentagone est bel et bien un site patrimonial remarquable dans le cœur historique de la ville !
Les nombreux panneaux d’information montrent aussi la volonté de la ville de sensibiliser le public à l’architecture et au patrimoine.

Pause déjeuner et panier-repas en ville.

L’après-midi est consacrée à la visite du centre de journalisme, d’histoire et d’actualité Geopolis.

C’est un point important de notre séjour de projet à Bruxelles.
Elle a été programmée dans le cadre du projet Outside car une partie de l’atlas a été montée à partir de l’étude des libertés de la presse et d’expression dans le monde. Les élèves doivent présenter le travail réalisé sur les journalistes notamment Anna Politkovskaïa et Reporters sans frontières.

Le tour du monde de la liberté de l’information

Géopolis est un espace dédié au photojournalisme et à la pédagogie.
Installé au cœur de Bruxelles, aux Ateliers des Tanneurs, Géopolis propose des cycles d’expositions sur des thèmes d’actualité ou d’histoire ainsi qu’une programmation événementielle tournée vers le grand public et notamment les jeunes. Les objectifs de Géopolis sont de créer une espace permanent centré sur le photojournalisme et la pédagogie et d’attirer l’attention sur des problématiques d’actualité et d’histoire par le biais de photoreportages et d’expositions didactiques.

Dans les coulisses de l’info

Lors de la visite, les collégiens rencontrent des professionnels de l’information et de la communication et se forment aux médias d’actualité, aux techniques et au langage des médias.
Implanté au centre ville de Bruxelles, Geopolis œuvre dans le domaine des différents métiers du journalisme, de l’audiovisuel, de la communication, du marketing, du graphisme, de l’informatique et du multimédia.
La réflexion intègre les technologies de l’information et la production des messages médiatiques.
Le thème est abordé à partir de l’exposition temporaire sur les déchets dans le monde présentée dans la ville à partir des photographies qui permettent de comprendre les enjeux environnementaux et écologiques et d’alimenter les réflexions des élèves. Ceux-ci ont préparé une fiche d’interprétation : ils doivent construire leur démarche et développer leur analyse à partir de deux images choisies dans l’exposition pour rédiger un article pour partager ce qu’ils voient.
Un travail très intéressant sur le décryptage des images, le travail journalistique et l’évolution du numérique dans la production des images de presse !

Géopolis est parrainé par le photoreporter de guerre Laurent Van der Stockt et porté par trois militants associatifs, passionnés de géopolitique. Géopolis s’inscrit dans la continuité de la revue Gare de l’Est et consacrée à l’actualité des Mondes de l’Est. La nouvelle revue, Géopolis - Cahiers du monde, poursuit la même démarche en en élargissant les champs d’étude sur les questions de géopolitique et d’actualité (guerres, migrations, catastrophes climatiques, zones grises…).
https://geopolis.brussels

Geopolis-centre du journalisme

Les droits de l’homme et l’engagement dans le photojournalisme

La visite des expositions du centre permet aux élèves d’avoir un décryptage de l’actualité et de participer à un module de formation aux médias avec des professionnels. Un atelier thématique en lien avec l’exposition permanente et le projet OUTSIDE a été préparé sur le thème des reporters de guerre avec un journaliste et les co-fondateurs de Geopolis.

Focus : "Toutes les libertés" (Outside-défenseurs des droits humains)
Commentaire du documentaire "Sympathie pour le diable".
Sympathie pour le diable

Les élèves remettent l’atlas de projet Outside sur les défenseurs des droits de l’homme à Ulrich Huygevelde.

Ulrich Huygevelde coordonne et anime le cycle de conférences “Géopolitique” de l’Université de Nantes et anime l’émission “chroniques européennes” enregistrée au Parlement européen et diffusée sur Euradio.

En fin de journée, les élèves effectuent quelques achats en centre-ville et parcourent les Galeries royales Saint-Hubert.

Eurométropole

Voyageur-internaute
Les références musicales du jour

Bruxelles-Eurométropole

Boulevard des airs-Bruxelles

Geopolis-photojournalisme

Niagara-J’ai vu

Stephan Eicher-Déjeuner en paix

U2-Like a song

Le prochain jour

Visite du musée BelVue
Visite de l’Atomium et du parc mini-Europe

Experience Brussels
So different
3/7
BP


Commentaires