La liberté d’expression comme forme d’engagement


"Ne croyez jamais qu’un petit groupe de citoyens réfléchis et déterminés puisse changer le monde-En fait c’est de cette seule façon qu’on a pu le faire changer"-Margaret Mead-1991

Les premières thématiques de l’atlas Outside réalisées par et avec les élèves de 3ème du groupe de projet dans l’élaboration de la production commune et des plaidoiries sur les défenseurs des droits de l’homme sont achevées !
Des supports pédagogiques concrets et intéressants à partir des choix et des objectifs du projet en lien avec l’actualité internationale et les actions de sensibilisation et de défense des différents partenaires (Amnesty International, Ligue des droits de l’homme, Fondation Hippocrène, Conseil des droits de l’homme, Reporters sans frontières-UNHCR et CICR de Genève) qui serviront à la conception et à la réalisation d’un clip cette année.

Atlas des défenseurs des droits de l’homme

Textes fondamentaux et grandes figures des droits de l’homme
Les collégiens ont leur mot à dire

De Nelson Mandela à Cate Blanchett

Nelson, Cate et moi

Sur une idée de Clément Kempen

Le document d’étude fait 42 pages : il comprend un document pédagogique supplémentaire de 8 pages sur les migrations internationales et les droits des réfugiés (envoyé à l’UNHCR-ONU Genève)

Nelson Mandela
L’Afrique du Sud à coeur, l’apartheid en horreur

Après avoir choisi de présenter le parcours et l’œuvre de Nelson Mandela, Clément Kempen a étudié la situation des Rohingyas et les nouvelles formes d’apartheid observées en Birmanie et au Bangladesh : dans le cadre du projet OUTSIDE, il a envoyé sa plaidoirie et une lettre à l’actrice australienne engagée Cate Blanchett, ambassadrice de bonne conscience de l’ONU au HCR de Genève et à la comédienne Christelle Reboul (UNICEF) qui défendent la cause et les droits des Rohingyas, avec le soutien d’Amnesty International et de la Ligue des droits de l’homme.
Un bel engagement au service de la paix et de la liberté pour appréhender les enjeux et les défis de la sauvegarde des droits de l’homme dans le monde !

Atlas OUTSIDE-BRUSSELS 2020-collège Jean Boucheron-Castillonnès-350 pages

Un éclairage original pour appréhender les enjeux et les défis de la protection des droits de l’homme dans le monde.

Le droit d’exister

Les élèves de 3ème du groupe de projet OUTSIDE ont réfléchi et travaillé l’an dernier sur les conditions et les moyens du respect des droits de l’homme dans le monde d’aujourd’hui à travers ceux et celles qui les défendent.
Le projet les a mis en mesure de répondre à leur propre lecture de l’histoire et de l’actualité mondiales, à leur propre exigence de liberté, de justice et de dignité pour faire face aux problèmes et nombreux défis de notre époque.
L’étude s’intéresse aux défenseurs des droits de l’homme, aux libertés d’expression et d’information dans le monde et aux prix Nobel de la paix (1901-2019).
La démarche de projet souligne de manière précise l’approche étroite des droits de l’homme en lien avec l’histoire et la culture des libertés en mouvement, plus jamais au cœur des préoccupations du monde globalisé et multipolaire qui est le nôtre, l’interprétation constructive à travers les mécanismes internationaux de protection.
Il éclaire les débats et les combats actuels, dans le foisonnement des acteurs et des urgences.

Les études thématiques conçues et réalisées avec les élèves donnent du sens et corps à la défense des droits politiques, sociaux, culturels et de solidarité dans le monde.
L’atlas OUTSIDE est un forum citoyen et un filtre pour défendre les valeurs et les institutions démocratiques et un véritable plaidoyer pour les Droits de l’homme.
Il s’appuie sur les textes de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 et sur la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948.
Il fait l’objet d’une évaluation du palier 4 du livret de compétences du socle commun en EMC : culture humaniste, compétences sociales et civiques, maîtrise de la langue française, maîtrise des TICE, autonomie et initiatives, parcours citoyen.

Les élèves termineront cette année d’écrire leur plaidoirie illustrant une situation d’atteinte aux droits de l’homme.
Celle-ci doit porter sur une cause concrète et d’actualité et s’appuyer sur une personne ou une institution internationale qui a défendu ou défend les droits humains et la paix.

Des postures d’avocats

Les élèves ont défendu des causes fondamentales en proposant des plaidoiries riches de références juridiques (droit international), historiques (textes fondamentaux des droits de l’homme), civiques, culturelles et philosophiques.
Les thèmes au choix étaient : les discriminations, les formes de racisme, de violence ou encore la peine de mort, les inégalités sociales, la pauvreté, l’oppression, la haine, la guerre, la mondialisation , le climat, la déforestation, le travail, les enfants soldats et la contestation politique, les minorités, les prisons, l’autoritarisme d’Etat, la liberté d’expression, la liberté d’opinion, le droit de contester….pour la défense des droits, des libertés, du bonheur et de l’idéal démocratique.

Dans la peau d’un avocat, les collégiens ont chacun écrit un texte pour défendre une cause ou un individu en lien avec le choix de leur personnage :

* les articles de la Déclaration universelle et le droit international
* une association, une ONG ou une organisation de l’ONU
*un défenseur des droits de l’homme (auquel ils ont envoyé leur rapport et leur propre déclaration universelle des droits de l’homme)

Nelson Mandela, Simone Veil, Martin Luther King, Anna Politkovskaïa et Malala ont été plébiscités dans l’atlas mais aussi René Cassin, les défenseurs de la forêt amazonienne, le danseur iranien Afshin Ghaffarian, Voltaire et le chanteur du groupe U2 Bono. La liste complète proposée compte 250 autres acteurs et défenseurs des droits de l’homme.

Fiche personnage-défenseur des droits humains

Le parcours d’un homme, d’une femme, d’une association, d’une organisation internationale pour la défense des droits de l’homme

*courte biographie du personnage-symbole du combat pour les droits de l’homme
*les motivations et les éléments qui montrent son engagement pour les droits de l’homme (causes plaidées, formes d’atteintes aux libertés et à la dignité et droits défendus)
*les moyens pour lutter et défendre les causes
*les problèmes liés à son engagement
*la portée internationale de son engagement (discours, médias, prix Nobel de la paix, distinctions, journées internationales, engagement politique, humanitaire, fraternité humaine, organisations de défense des droits de l’homme, organisations sociales, vision de l’homme et de sa dignité, Amnesty International, Ligue des droits de l’homme, ONU….)
*les œuvres en hommage à son engagement et à son combat (chansons, monuments, affiches, fresques, livres, films ….)
*quelques mots de vocabulaire importants (ex pour Mandela : apartheid, nation arc-en-ciel….)

Sur une carte mentale les élèves doivent retracer le parcours de leur personnage dans son combat pour les droits de l’homme et la démocratie.
Chaque fiche constitue le point de départ de l’écriture d’une plaidoirie, d’un texte, d’une étude de presse, d’un kit-clip de projet musical et d’une fiche évaluation sur la défense des droits et des libertés en lien avec l’étude des textes fondamentaux (DDHC de 1789, DUDH de 1948, Convention européenne des droits de l’homme….).

A la fin de leur étude, les élèves doivent trouver une personne référente ou une délégation de défenseurs pour envoyer leur lettre d’appel à la protection des droits humains.
C’est leur engagement citoyen pour les droits de l’homme dans le monde.
Exemple
Clément Kempen a étudié la situation des Rohingyas en Birmanie et au Bangladesh qui sont victimes de persécutions et de violences : il a envoyé sa plaidoirie et une lettre à l’actrice australienne Cate Blanchett, ambassadrice de bonne conscience de l’ONU au HCR qui défend leur cause et à la comédienne française Christelle Reboul qui défend les droits des enfants Rohingyas à l’UNICEF.

La sélection du Grand prix des droits de l’homme 2020

Les prix 2020 des défenseurs des droits de l’homme seront décernés par les élèves de 3ème du groupe de projet OUTSIDE le 10 décembre 2020 au collège de Castillonnès lors de la présentation de l’atlas des droits de l’homme.

Ils ont été attribués à :

Prix d’honneur des défenseurs des droits de l’homme : Cate Blanchett -actrice australienne (UNHCR-ONU Genève) -droit humanitaire international et lutte contre les discriminations (Rohingyas/Birmanie).

Prix de la lutte contre les discriminations : Noah Liles-Etats-Unis-champion du monde du 200 m pour son engagement contre les discriminations raciales.

Prix de la liberté d’information  : Elena Michalina-journaliste russe-Novaïa Gazeta-Moscou (ex collaboratrice d’Anna Politkovskaïa)- droit à l’information- liberté d’expression (guerre en Tchétchénie)-Reporters sans frontières-Mémorial des photojournalistes de Bayeux-centre du photojournalisme Geopolis de Bruxelles.

Prix de la liberté d’expression : Afshin Ghaffarian-danseur et chorégraphe iranien-la liberté d’expression comme forme d’engagement-Centre de la danse de Lausanne-Ballet "Tous humains" pour les 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l’homme.
Danseur bordelais Faizal Zeghoudi pour sa lutte chorégraphique contre le racisme-spectacle "On n’a jamais vu une danseuse étoile noire à l’Opéra de Paris"-mars 2020
+Julia Cagé -professeur d’économie à Sciences Po Paris "libres et égaux en voix" (places de la démocratie)

Prix du droit à la dignité : Ioulia Klekot (avocate ukrainienne) et Ivan Quezada ( Chili-professeur à l’Université de Bordeaux)-réfugiés politiques (l’histoire des révolutions ukrainienne et chilienne-des hymnes à la vie).
Hommage à Luis Sepulveda (Chili)-écrivain défenseur des droits de l’homme et des communautés indigènes d’Amérique latine.
+Denise Vernay ( soeur aînée de Simone Veil)

Prix du droit à l’environnement  : Olivier Pitras (France-Norvège) pour son expédition Around north America (sensibiliser le monde à la lutte contre le changement climatique et à la protection des océans)-69Nord-Tromso

Prix du jeune défenseur des droits de l’homme : Marinel Summok Ubaldo (Philippines) pour la question climatique et le rôle des entreprises aux Philippines.

Prix du droit à l’éducation  : Ma Yan (Chine) et Malala (Inde)-l’enfance à l’école et l’éducation des filles dans le monde.

Prix du droit des enfants  : Christelle Reboul-France-artiste interprète pour la campagne de l’UNICEF 2019 en faveur de la protection des droits des enfants Rohingyas

Prix du droit des femmes : Simone Veil -France-Mémorial des Justes de Thonon les Bains

Prix du droit des détenus : CICR de Genève-Suisse (exposition sur les prisons internationales-2019)-Hommage à Daniel Tibi- Dans l’enfer d’une prison équatorienne.

Prix de l’homme des droits de l’homme  : Voltaire-maison Voltaire-Genève-Suisse et Cédric Hérou (France-Breil sur Roya) pour l’accueil des réfugiés-ma vie en solidaire-la loi d’honnête homme.

Prix de la démocratie  : Yolanda Renée King (Etats-Unis) pour les droits des minorités aux Etats-Unis et Svetlana Tikhanovskaïa (Biélorussie).

Prix de la mémoire européenne : musée du génocide de Vilnius-Lituanie et musée de la Grande Guerre de Verdun.

Prix de l’artiste engagé : Bono -Irlande-chanteur du groupe U2 pour ses combats pour la défense des droits de l’homme et la paix dans le monde-des chansons pacifistes et engagées pour un monde uni.

Prix du meilleur reportage : les droits des femmes en Iran-Arte documentaire-le foot féminin à Kaboul-Wilm Huygen (Allemagne-2019)

Projet OUTSIDE
Objectifs méthodologiques
Compétences mobilisées

• Être capable d’identifier les combats et les engagements des défenseurs des droits de l’homme
• Développer l’expression personnelle, l’argumentation et le sens critique
• Identifier et expliciter les valeurs éthiques et les principes démocratiques en jeu
• Elaborer une définition des défenseurs des droits de l’homme
• Réfléchir aux fondements des droits de l’homme en étudiant des situations concrètes
Ecrire une plaidoirie et des textes pour plaider la cause et dénoncer les violations des droits humains et soutenir les combats et les engagements des défenseurs des droits de l’homme dans le monde
• S’impliquer dans le travail en équipe
• S’impliquer dans le débat
• Adopter une attitude responsable
• Créer, produire, traiter, exploiter des données (fiches atlas, kit-clip de projet musical, panneaux d’exposition….)
• S’informer, se documenter, s’intéresser à l’actualité internationale
• Réaliser des panneaux d’information sur la situation des Etats dans le monde
• Présenter un atlas de projet sur les défenseurs des droits de l’homme et la liberté d’expression au Conseil de l’Europe, à la Maison de l’histoire européenne et à Amnesty International à Bruxelles.
• Proposer des séquences pédagogiques mise en œuvre à partir de chaque situation étudiée sur les droits et les libertés (l’évaluation porte sur la capacité à mobiliser les compétences et les notions développées dans l’étude du défenseur des droits de l’homme et de la cause plaidée).
• Comprendre les enjeux de l’éducation aux droits de l’homme, à la démocratie, à la paix et à la citoyenneté internationale.

Les prochaines études thématiques de l’atlas seront publiées en novembre-décembre 2020.

Atlas OUTSIDE-BRUSSELS 2020-collège Jean Boucheron-Castillonnès-350 pages


Documents joints

OpenDocument Text - 78.2 ko
PDF - 2.9 Mo

Commentaires